2016, j’ai 15 ans et je viens d’apprendre que je souffre d’endométriose. Mais ça, je le savais déjà grâce aux douleurs continues dans le bas-ventre.

On venait de m’annoncer 3 choses :

  • l’endométriose est une maladie dite “incurable”,
  • tu risques de conserver tes douleurs jusqu’à la ménopause
  • tu auras certainement des difficultés à concevoir un enfant

Or j’ai toujours cru aux contes de fées. Mais pas à l’eau de rose.

À ce moment-là, on aurait pu espérer : “Et Julie a pris son courage à deux mains; sur les conseils d’une vieille femme du château, elle est allée chercher très loin un remède magique et rencontra son prince charmant en cours de route”. Mais la réalité, c’est que les vrais contes de fées ne sont pas toujours drôles et comptent un sacré nombre de loups, voleurs, et prédateurs en tout genre.

Mon interview pour BRUT

Mon conte de fées à moi raconte que Julie s’est laissée couler dans la Mare des Émotions Difficiles, qu’elle ne voulait plus essayer de nager et qu’elle préférait s’enfoncer dans la vase de l’Impuissance Acquise. Et que cela dura plus d’un an.

J’ai pourtant fini par me réveiller. Pas de plein gré, bien sûr, mais il faut mentionner un fait qui m’a certainement sauvée : je ne tolère aucun antidouleur. Je devais donc vivre chaque seconde avec la souffrance sans pouvoir m’y dérober. Alors je commençai bien malgré moi à méditer et à consulter un ostéopathe, sans vraiment savoir où donner de la tête.

Avec tant d’articles, de livres, d’émissions et de conseils (trop) bien intentionnés qui circulent, il peut être difficile d’y voir clair. Par où commencer ?

  • Ostéopathie ?  Pilule ?
  • Opération ? Sans gluten ?
  • Compléments alimentaires ? Electrodes anti-douleur ?

Et les désagréments, eux, persistaient tandis que je tentais de m’y retrouver…

  • Vous avez le ventre qui ballonne pour la centième fois et vous faites l’erreur de porter une robe moulante.
  • Vous réussissez à vous nourrir sainement sur une certaine période – autrement dit vous restez à distance du pot des crêpes au Nutella qui vous font de l’oeil – mais vous finissez par craquer et tout dévorer sans retenue parce que votre régime anti-inflammatoire est trop strict
  • Bref, vous faites ce que vous pouvez, avec le matériel du bord, mais les choses ne semblent jamais aller assez vite ou “comme il faut”.
Interview pour ELLE Magazine

Je passais donc mon bac de français puis mon bac général (au prix de grands sacrifices sur ma santé à chaque fois). Et puis… j’atterrissais en classe préparatoire.

J’avais compris depuis longtemps que la seule façon de “passer entre les balles” consistait à combiner médecine traditionnelle et médecine alternative. Mais rien n’était pas résolu pour autant.

Tout se déroula *à merveille* jusqu’en janvier. Là, les douleurs, le stress de la sortie de mon livre sur l’endométriose et de la prépa, le rythme acharné, eurent raison de moi; mon médecin me prescrivit une jolie injection aux effets désastreux : burn out médicamenteux. Autrement dit, je restais au lit deux mois de suite à cause de la quinzaine d’effets secondaires qui me sautait dessus.

Alors oui, il y avait assurément quelque chose qui clochait et je n’arrivais pas à mettre le doigt dessus.

La péripétie qui devait tout changer :
le malheur qui déverrouille une porte,
apprendre l’ultime leçon.

Je comprenais enfin : “Mais c’est moi ! C’est moi le dernier ingrédient magique ! C’est à moi de créer de l’espace pour le bien-être, c’est à moi d’écrire, d’éprouver de la gratitude, de marcher, d’essayer, de parcourir mon chemin… Et c’est à moi de… transmettre !”

Depuis 2017, j’avais mis un point d’honneur à divulguer mes essais, mes erreurs, ce qui fonctionnait et ce qui était vain. J’avais écrit deux livres sur l’endométriose. C’était bien. Mais pas assez.

Et puis… chaque nouvelle information sur le sujet venait contredire et remplacer la précédente.

“Arrêtez la pilule, ce n’est pas naturel et ça vous détraque”
“Surtout, prenez la pilule à vie sans quoi l’endométriose se développera encore”

“Manger toutes les 4 heures pour réguler la glycémie”
“Jeûner vous sauvera la vie”

“Je ne jure que par l’opération”
“Les opérations ne réduisent pas toujours les douleurs et laissent des cicatrices”

Alors j’ai crée ma propre méthode.

Ce chemin que j’ai emprunté pour en arriver là, je l’ai balisé. J’ai tout noté, j’ai retrouvé mes journaux intimes, j’ai organisé mes bouts de papiers, j’ai fait d’innombrables recherches et rencontres, je me suis appuyée sur ma propre expérience et problématique personnelle. 8 mois de travail et des centaines de pages plus tard, le voilà : Endoswitch, 6 mois pour changer les règles du jeu.

Et quatre ans après le diagnostic, 80 % de douleurs en moins.

Je n’ai plus peur des règles, bien moins douloureuses, ni de souffrir, parce que je sais que si c’était à refaire, je le referais, parce que je l’ai déjà fait et que je me fais confiance, à moi, à ma féminité et à mon corps.

En réalité, la seule difficulté dans cette affaire, c’est de trouver la formule qui vous convient, à vous et pas à une autre. Selon vos besoins, vos objectifs, vos envies. Et vos rêves, aussi.

C’est pourquoi ce programme n’est PAS pour tout le monde

Pour le dire crûment, Endoswitch ne vous sera d’aucune utilité si :

Vous avez une endométriose asymptomatique (autrement dit : aucun symptôme) ou que votre objectif est uniquement de concevoir un enfant

Vous ne souhaitez vous reposer que sur la médecine alternative / seulement sur la médecine traditionnelle (opération, pilule, anti-douleurs, patchs)

Vous pensez que l’endométriose n’a aucune conséquence sur l’état d’esprit, l’humeur, les émotions et le mental de la femme atteinte

Vous avez renoncé à vous en sortir.

Que va m’apprendre ce programme ?

Avec Endoswitch, je vous accompagne pour :
– Diminuer les douleurs lors des règles et au quotidien
– Retrouver une digestion fluide
– Équilibrer vos hormones
– Détoxifier votre foie
– Restaurer votre microbiote
– Faire confiance à votre corps
– Retrouver un état d’esprit stable (c’est-à-dire indépendamment des hormones)

Format :
– 13 modules, 29 semaines au total (dont 4 de repos / pause)
– 7 “piliers” par module : nutrition, routines, relations, etc
– 45 Recettes anti – inflammatoires inédites
– Des dossiers-ressources PDF à imprimer
– Des questions d’écriture créative pour approfondir le travail et se reconnecter à soi
– Un groupe de soutien privé facebook ouvert 24/7 pour se motiver et persévérer

Grâce à ce programme, j’aide mes Sorcières à avoir foi en leur capacité de résilience, à ne plus craindre l’endométriose, à prendre soin d’elles chaque jour pour mieux prendre soin de leurs proches et de leurs idées, et pleins d’autres choses encore.

Imaginez un peu :

  • Plus de temps perdu à glaner, comparer et recouper mille informations contradictoires par-ci, par là,
  • Plus d’argent dilapidé en gélules “miracles”, super-aliments qui coûtent les yeux de la tête et autres produits dont on ignore tout de l’efficacité,
  • Plus de confusion et de stress autour de la marche à suivre vis-à-vis de l’endométriose

Semaine 0 : préparation

  • Semaines 1 + 2 : s’exprimer et se libérer
  • Semaines 3 + 4 : reprendre des forces
  • Semaines 5 + 6 : simplifier
  • Semaines 7 + 8 : face au miroir

2 semaines de pause

  • Semaines 9 + 10 : bichonner ses hormones
  • Semaines 11 + 12 : la responsabilité comme super-pouvoir
  • Semaines 13 + 14 : faire corps
  • Semaines 15 + 16 : stress et endométriose

2 semaines de pause

  • Semaines 17 + 18 : réapprivoiser sa féminité
  • Semaines 19 + 20 : détox et endométriose
  • Semaines 21 + 22 : faire sens
  • Semaines 23 + 24 : ouvrir son coeur, encore

Ce programme est pour VOUS si :

Vous voulez cesser de considérer votre corps comme un ennemi ou un poids mais plutôt en faire un soutien à part entière

Vous voulez faire la paix avec le fait d’être une femme, parce que vous sentez que la féminité est bien plus riche qu’une succession de contraintes et de gênes

Vous souhaitez apprendre à n’aborder l’endométriose que par sa face ensoleillée

Vous voulez apprendre à dire NON plus souvent pour dire OUI à ce qui compte vraiment

Vous voulez apprécier les occasions de se retrouver en famille, en amoureux ou entre amis (brunch, cinéma, sorties, vacances, repas de famille, fêtes) sans systématiquement brûler toutes vos réserves d’énergie

Pourquoi devrais-je payer un programme quand il y a tout ce contenu gratuit qui circule via les média ?


Vous connaissez la nécessité d’avoir un corps et un esprit en bonne santé. D’ailleurs, votre collection de livres de développement personnel, carnets de recettes et ouvrages sur l’endométriose le reflète. Mais toutes ces ressources, bien qu’abondantes et d’une aide précieuses, sont éparses et désarticulées.

Or, vous voulez une marche à suivre, avec des étapes, des petits pas, des idées ordonnées et bien rangées.

Vous voulez apprendre à mieux vous connaître à travers un véritable travail d’introspection et de confrontation au monde qui vous entoure.

Si vous avez construit des châteaux dans les nuages, votre travail n’est pas vain; c’est là qu’ils doivent être. À présent, donnez-leur des fondations. – Henry Thoreau.

Vous aimez travailler en groupe, car c’est la seule façon de persévérer jusqu’au bout du programme. Vous avez envie de rejoindre une bande de sorcières résolues à réécrire leur histoire avec courage et optimisme.

Vous savez que toutes les théories du monde ne valent rien sans action et mise en pratique.

Et aussi parce qu’en un seul règlement, vous aurez ACCÈS À VIE aux recettes, essais, ressources PDF, ajouts et actualisations futures qui constituent ce programme, de façon à ce que vous puissiez vous y référer en cas de besoin.

En quoi ce programme est-il différent des autres programmes sur le sujet ?

La femme est plus qu’un bas-ventre. C’est souvent ce à quoi les traitements uniquement traditionnels réduisent la féminité. Pas moi.

L’approche Endoswitch se distingue parce qu’elle considère et inclue :

Les avancées scientifiques

La psychologie + psychologie de la femme (psycho-logie : connaissance de l’âme)

La nutrition

Le développement personnel

La dimension holistique des médecines alternatives

Les conséquences + plaies : émotionnelles, intimes, physiologiques et relationnelles dues à l’apparition de l’endométriose et dont il faut prendre soin

FAQ

Si je suis ce programme, est-ce que je vais devoir abandonner tous mes traitements et rendez-vous médicaux ?

Pas du tout, ce n’est pas le but. Je crois à la fois en la médecine traditionnelle et en d’autres méthodes moins conventionnelles. Ce programme a été conçu pour accompagner et renforcer tous les traitements, de quelque nature qu’ils soient. Pour ma part, je suis ce programme en continuant à prendre ma pilule et mes compléments alimentaires tous les jours.

Julie, j’ai peur de ne pas réussir à persévérer sur 6 mois…

C’est pour cela que j’ai mis 2 systèmes en place :
–> Un groupe Facebook privé réservé aux membres – Sorcières du programme, sur lequel nous faisons le point chaque semaine pour vous permettre d’avancer avec du soutien et des conseils personnalisés.
–> Tous les 4 modules environ, vous aurez 2 semaines de pause, sans directives. Vous pourrez choisir d’approfondir les points que vous souhaitez ou de simplement penser à autre chose !

J’ai déjà lu vos 2 livres… Est-ce que le programme va m’être utile ?

Oui car il ne s’agit pas de la même chose : mes 2 livres ont une vraie valeur de témoignage et donnent de bonnes indications et conseils plutôt généraux et en vrac. Dans le programme par contre, j’aborde des points totalement inédits, comme entre autres la gestion des hormones au quotidien grâce aux 7 piliers, les émotions, le rapport au corps et comment s’y reconnecter. On peut dire que le programme est l’aboutissement de mes 5 ans passés aux côtés de l’endométriose. Et puis… j’ai largement eu le temps de grandir entre l’écriture des livres et la création du programme, ce qui se voit par la structure et le cheminement du processus, graduel et progressif.

Si je me procure le programme, pendant combien de temps y aurai-je accès ?

À vie. Et cela comprend les ajouts ultérieurs que je réalisera certainement au fil du temps. Mon but est de rendre accessible en un seul endroit toutes mes connaissances, toutes mes ressources, toutes mes recettes liées à l’endométriose.

À quoi correspondent les « piliers magiques » ?

  • Rituel magique : routines, état d’esprit, mouvement et réflexion sur l’endométriose pour adopter une attitude positive vis-à-vis de son corps et de soi-même.
  • Créature magique : une recommandation de médecine alternative / traditionnelle pour retrouver son pouvoir sur tous les plans.
  • Potions magiques : des étapes / petits pas pour adopter en douceur un régime anti-inflammatoire + 3 recettes saines et faciles.
  • Grimoire magique : un super-aliment ou un complément alimentaire à titre indicatif pour maîtriser l’endométriose.
  • Cercle magique : une routine pour prendre soin de soi (self-care) + des conseils de CNV et exercices/ défis pour prendre soin des autres et cesser de payer le “coût social de l’endométriose”.
  • Formules magiques : des questions d’écriture créative pour préciser le travail du module et faire régulièrement le point avec soi-même.
  • Balai magique : un petit conseil *magique* (un changement de vocabulaire ou de mentalité, une méditation, etc) pour passer à un niveau supérieur.

Avec tout mon amour,

Julie.

%d blogueurs aiment cette page :